Beko WML 15106 D : notre test complet

Nous avons procédé à un test complet du produit Beko WML 1510 D. En fait, c’est une machine à laver de 5kg de classe A+, soit, la moitié du modèle Hotpoint AQ103F 49 FR de 10kg. Elle a plutôt un bon rapport qualité/prix. Nous avons pu retenir que les fonctionnalités de ce lave-linge Beko se rapprochent de celles d’une machine professionnelle. Sinon, la longueur de son tuyau est un peu courte et l’essorage est très bruyant. Pour son test, nous avons traité tous les types de textiles qu’il est en mesure de nettoyer. Le résultat est moyen.

 

Un lave-linge design

Le design de sa caisse autonome est tout à fait appréciable, tout comme son type de chargement. Ce positionnement est très commode pour introduire le linge, d’autant que le dessus peut accueillir des objets tels que corbeille à linge et pinces à linge. Ce qui n’est pas faisable avec un modèle où le chargement se fait par-dessus comme pour la Bosch WOR24155FF. Puis, sa couleur blanche s’intègre parfaitement avec tous les styles de déco, notamment dans les intérieurs modernes. Nous vous recommandons de l’installer dans une salle de bains, c’est beaucoup plus pratique pour une utilisation aisée. Ainsi, les vêtements sales vont directement dans la cuve, jusqu’au moment du lavage.

Beko WML 15106 D

 

Une installation aisée

Lors de sa pose, nous avons dû rallonger son tuyau, car celui-ci n’est pas assez long, voire un peu court. Néanmoins, le reste s’est déroulé à la perfection. La première chose que nous avons effectuée dès le déballage était le débridage de l’appareil. Pour ce qui est de sa matière, Beko a utilisé une plastique bas de gamme, particulièrement fragile. Il a donc fallu faire attention pour la déplacer. Heureusement qu’elle comporte un dispositif à roulettes. Le transport était ainsi plus confortable. Une fois que tout a été mis en place, on a commencé par nettoyer le tambour en lançant un cycle court sans lessive, ni linge à haute température.

Des résultats peu concluants

Après le premier nettoyage, nous avons introduit les textiles afin de réaliser un véritable lavage. Le bac à produits est plutôt raisonnable en termes de capacité et la portière s’ouvrant à gauche confère une praticité absolue. Comme il était possible de tester en même temps tous les programmes existants, nous n’avons pas hésité à le faire. Cela inclut le lavage à froid et les diverses sécurités. Au moment de l’essorage, les nuisances sonores étaient horribles, sans parler des vibrations. A la fin, le lavage obtenu est très moyen.